Lâcher prise, une notion à la mode, parfois galvaudée, mais souvent difficile à mettre en oeuvre. Le recours à la sophrologie est efficace pour apprendre à ne plus vouloir tout contrôler (enfants, conjoints, son image, travail, rangement de la maison…) Accepter de faire confiance aux autres et ne pas tout gérer parce que l’on pense que c’est mieux fait quand c’est nous qui le faisons.

La visualisation, suggestion mentale et la respiration s’avèrent être des outils bien utiles pour relâcher le mental et être plus heureux.

 

Mais tout d’abord, qu’est ce que le lâcher prise?

Tout d’abord voici une définition du lâcher prise : C’est l’attitude qui consiste à se détacher du désir de maîtrise, de contrôle.
A ne pas confondre avec la prise de recul, qui est l’attitude qui consiste à se détacher d’une situation, d’un évènement, à relativiser. Lâcher prise et prise de recul sont 2 choses différentes.

 

Voici trois exercices qui favorisent le relâchement et le ressourcement à travers la respiration, la sophro-dynamique et la visualisation.

La respiration abdominale:

Le bienfait : Rapide et efficace, cette technique apaise l’émotion et régule le rythme cardiaque.

Debout, assis ou allongé, on ferme les yeux pour se détendre au mieux. Lorsque des pensées arrivent, on les laisse passer.
Mains posées sur le ventre, on respire profondément de la manière suivante : on inspire sur 4 secondes par le nez en gonflant le ventre, on expire profondément par la bouche pendant 7 secondes comme si on soufflait dans une paille de façon à extérioriser la pression, le contrôle, les tensions (le ventre rentre).
On inspire, en se concentrant sur le mot « calme », on expire puis on diffuse ce calme dans son corps pour ancrer les multiples bénéfices procurés par cette respiration.
On accueille sereinement toutes les sensations et on ressent une détente, un apaisement, un lâcher-prise.
On recommence 2 autres fois.

 

Exercice respiratoire pour lâcher prise:

Le bienfait : lâcher le contrôle en s’allégeant, en prenant conscience du relâchement musculaire

Debout, les yeux fermés, la tête droite et les pieds dans l’alignement du bassin, on prend une profonde inspiration en relâchant le ventre.
On bloque sa respiration, poumons pleins, puis on effectue des petits mouvements l’épaules de haut en bas, en gardant les poings serrés.
On imagine tenir dans ses mains des grands sacs en papier remplis de toutes les pensées et inquiétudes qui nous empêchent de nous sentir bien dans le moment présent.
Puis on souffle en ouvrant les mains comme si on lâchait ces sacs en même temps que l’air contenu dans nos poumons.
On laisse ses mains relâchées le long du corps et on observe quelques instants les effets corporels et psychiques.
On prend conscience de se sentir un peu plus légèr, comme si on avait largué du lest, mental et physique.
À faire 2 autres fois

 

La visualisation :

 

Le bienfait : visualisation d’un souvenir agréable de détente pour ressentir les effets du lacher prise

Allongé confortablement, les yeux fermés, concentrez vous sur les points d’appuis de votre corps

Faites 3 respirations abdominales

Relâcher tous les muscles de votre corps de la tête aux pieds en prenant le temps de scanner toutes les parties de votre corps

Remémorez vous à présent, un moment où vous avez ressenti cet état de lacher prise , de ne plus rien contrôler, de vous laisser aller, en vacances peut-être

Visualisez ce moment, souvenez vous des sensations de bien-être
Ressentez le relâchement mental et physique

Prenez conscience de votre capacité à lâcher prise.

Ouvrez les yeux

Bonne pratique!:)