Vous vous sentez épuisée, stressée, irritable, vous ne supportez plus rien à la maison. Le rôle de mère est parfois ingrat. Vouloir être une mère idéale et avoir le sentiment de ne pas y arriver vous fait culpabiliser.

Qu’est-ce que le burn-out maternel ?

Le burn-out maternel touche de plus en plus de mères, submergées par une fatigue à la fois physique et psychique dont elles ne parviennent pas à se remettre. Les causes sont multiples : les nuits perturbées, avoir plusieurs enfants d’un âge rapproché, l’arrivée d’un nouvel enfant, être maman « solo », la quantité des tâches quotidiennes, l’éducation des enfants, le comportements perturbants et/ou addictifs des adolescents, un mari souvent absent, et pour finir devoir également assurer au travail !
Vous cherchez sans relâche à tout bien faire, à tout contrôler, à être une maman, une épouse, une femme idéale…

Les premiers symptômes du burn-out maternel sont rarement pris en compte par la maman : il s’agit surtout de la sensation d’être toujours fatiguée et débordée… Au fil du temps, les symptômes s’affirment davantage : le stress envahit de plus en plus la maman qui se sent littéralement « noyée ».

De moins en moins motivée, elle continue tout de même à remplir ses tâches quotidiennes, plus par habitude que par réelle envie. Elle commence aussi à éprouver moins d’émotions positives, comme la tendresse, pour son enfant, à se détacher de lui… La perte de confiance en soi et l’irritabilité sont aussi des signes courants de burn-out maternel : à force de ne jamais se sentir à la hauteur, la maman finit par réduire ses activités au strict minimum vital. Elle peut aussi se montrer violente, verbalement ou physiquement, envers l’enfant. S’ajoutent à cela toute une palette de symptômes physiques. Et elles finissent par sombrer dans le burn-out.

Le burn-out peut survenir n’importe quand, lorsque l’enfant, les enfants sont en primaires ou au collège.

Les 3 stades sont:

  • l’épuisement physique et émotionnel
  • la distanciation: mécanisme de défense qui installe une distance entre la maman et « la source de stress »
  • le reniement des accomplissements : elle va investir de moins en moins de temps et d’énergie dans un travail qui l’use progressivement et finir par faire le strict minimum.

 

Les signes et symptômes du burn-out maternel

Posez-vous 10 minutes pour lister les signes et symptômes et savoir si vous êtes en situation de burn-out maternel. Il est essentiel de savoir les reconnaître et en prendre conscience :

  • sentiment d’épuisement permanent
  • stress très important
  • irritabilité, crise de nerfs contre les enfants, le compagnon
  • sentiment de culpabilité
  • perte de confiance en soi
  • perte de concentration
  • anxiété, charge mentale
  • troubles du sommeil, insomnies
  • troubles alimentaires
  • pessimisme, perte de joie de vivre
  • détachement émotionnel

Identifier le problème,  c’est le résoudre en partie

Prendre conscience que vous êtes en épuisement maternel, pouvoir mettre un nom sur vos ressentis et votre mal être est salvateur. Et savoir que des milliers de femmes vivent cet épuisement est rassurant, vous n’êtes pas toute seule à vivre cet enfer. Le processus vers le mieux-être peut alors commencer, il ne reste plus qu’à savoir que faire pour aller mieux.

 

Une solution pour le prévenir et s’en sortir : la sophrologie

Vous avez identifié que vous êtes en situation d’épuisement maternel, quelle est la solution pour aller mieux?

Consulter un(e) sophrologue peut être la solution. La sophrologie est une thérapie qui se révèle être une méthode très intéressante et efficace pour apprendre à gérer son stress et se détendre. L’utiliser dans le cadre de la prévention du burn-out ou bien en curatif est plus qu’une bonne idée !
Elle vous aidera à lâcher prise, prendre du recul, vous apaiser, mieux gérer votre stress et vos émotions en vous reconnectant à vous-même. Mais elle va aussi vous permettre de retrouver de l’énergie et de développer une meilleure image de vous même.

En restaurant la confiance en soi des mamans, la sophrologie aide également à structurer les enfants. En effet, elles sont alors capables de poser un cadre et de le faire respecter par leurs enfants qui peuvent, dans ces conditions, s’épanouir en toute sécurité.

Comment se passent les séances et l’accompagnement ?

Les mamans ont besoin de récupérer de l’énergie physique avant de pouvoir se reconnecter avec leurs ressources positives. Au programme : de la détente, de la relaxation, des exercices de respiration et des exercices pour évacuer le stress. Puis ensuite, des pratiques de visualisations pour se reconnecter avec toutes leurs ressources et leurs capacités de confiance, de force, de gestion, d’organisation, de joie de vivre, de motivation, de lâcher prise…

Une amélioration est ressentie dès les premières séances. Selon le niveau de stress, les tensions sont apaisées et un retour au calme se  fait sentir. Cependant, il faut compter en moyenne 10 séances pour arriver à ce que, l’estime de soi ne puisse plus être ébranlée, que le stress soit évacué et que l’énergie soit retrouvée,  de façon pérenne.

L’accompagnement peut se faire de façon individuelle ou bien en séances collectives.

 

Séances de groupe pour mamans épuisées :

Les séances de groupes de sophrologie sont bien adaptées aux mamans en épuisement maternel afin de :

  • Prendre du temps pour soi, pour se reposer et retrouver son énergie
  • Mieux gérer ses émotions, ses angoisses et son stress
  • Prendre plaisir à être avec son enfant et valoriser le statut de mère
  • Reprendre goût à ses projets, ses envies et sa vie de femme
  • Partager avec d’autres mamans les peurs et les doutes
  • Reconnecter avec ses ressources de confiance, de joie et de motivation

Accompagner une maman qui vit un épuisement est une aventure parsemée de bienveillance, de respect, de soutien et d’émotions…

 

Découvrez les séances de groupe sur la thématique burn-out maternel.