Le sommeil est un besoin vital !

Les spécialistes sont unanimes, les besoins en sommeil ne se sont pas modifiés au cours des siècles, mais nos modes de vie actuels les négligent au point de les considérer comme du temps perdu.

Nous dormons mal ou pas assez, certains n’arrivent pas s’endormir, d’autres font beaucoup de réveils nocturnes et ont du mal à se rendormir, d’autres encore s’endorment facilement mais se réveillent à 3 ou 4 heures du matin et ne parviennent plus à s’endormir.

Nous nous couchons de plus en plus tard et presque la moitié d’entre nous ont les yeux fixés sur des écrans parfois même au lit. Dans notre société moderne, nous considérons que dormir est perte de temps alors qu’en réalité, dormir est une source d’équilibre.

Quand on dort, on mémorise, on recharge ses batteries, notre corps produit des hormones pour la croissance, nos défenses immunitaires sont renforcées.

Quand on dort peu, on grossit car on a plus d’appétit. On a tendance à préférer les aliments plus gras, plus sucrés, à grignoter et on métabolise moins les aliments.  Le sommeil régule la glycémie, d’ou les risques de développer du diabète.

Combien de temps faut-il dormir ?

Notre besoin est génétique et dépend de notre chronotype.

duree-sommeil-recommandee

La moyenne est de 7 à 9h chez les adultes, les petits dormeurs n’ont, eux, besoin que de 4 à 5h de sommeil. Mais c’est surtout la qualité du sommeil plus que la quantité qui est importante. Comment vous sentez vous au réveil et pendant la journée ?

Sur le plan psychique la conséquence du manque de sommeil est la vulnérabilité au stress et à l’anxiété, voire à la dépression.

Du point de vue physique, cette dette peut augmenter le risque de développer un surpoids, un diabète ou des maladies cardio-vasculaires.

Les cycles du sommeil :

Chaque cycle dure en moyenne 90 mn il y en 5 par nuit, découpé en stades :

Les_cycles_du_sommeil

Stade 0 : niveau de veille puis niveau sophroliminal

Stade 1 : endormissement

Stade 2 : sommeil lent léger : 60 à 75 mn

Stade 3 : sommeil lent profond

Stade 4: sommeil paradoxal (rêve) : 15 à 20 mn

 

Ainsi lorsque vous sentez les premiers signes d’endormissements, allez-vous coucher.

Sinon il faudra attendre le prochain cycle, soit 1h30 après pour réussir à tomber dans les bras de Morphée.

Les causes des troubles du sommeil :

Causes médicales : douleurs, troubles neurologiques ou endocriniens

Causes psychologiques : anxiété, stress

Mauvaise alimentation, excitants : tabac, café, red bull…

La lumière des écrans affecte l’horloge biologique. Les écrans envoient un message paradoxal au cerveau : ils lui donnent à la fois un signal d’éveil et d’endormissement. Or, le sommeil a besoin de protection pour s’installer.

Comment retrouver le sommeil ?

La sophrologie aide les personnes à retrouver le sommeil grâce à une triade Respiration-Conscience du corps-Orientation de la pensée.

La sophrologie est la meilleure méthode pour venir à bout des insomnies. Elle propose des protocoles adaptés et efficaces permettant d’agir sur les différents aspects de l’insomnie : difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, réveils précoces, sommeil non récupérateur.

Ces techniques corporelles d’attention au corps, de respiration, de concentration et de renforcement des ressources permettent de retrouver rapidement confiance en sa capacité de dormir, un sommeil paisible et une meilleure récupération.
La compréhension du sommeil, de ses cycles et aussi avoir une bonne hygiène sont déjà en eux-mêmes efficaces pour améliorer son sommeil.
La sophrologie permet de retrouver, de réinstaller, de se réapproprier notre rythme naturel, de s’adapter au changement de rythme. Elle est de plus en plus proposée par les spécialistes dans les centres du sommeil.

20 minutes de relaxation équivalent à 2h de sommeil !