L’objectif de la sophrologie ou de la méditation est le même, restaurer votre bien-être, harmoniser votre corps et votre esprit, trouver un équilibre. Elles visent l’autonomie et demandent investissement et répétition: plus on les pratique, plus nous ressentons les bienfaits.

La sophrologie, une pratique guidée, une médecine alternative.

Il s’agit littéralement d’une « science de la conscience ». Les séances de sophrologie permettent de faire une pause dans votre quotidien et de prendre du temps pour vous. C’est une façon de se pencher sur soi-même pour prendre conscience de son état physique et mental tout en procédant volontairement à des modifications sur son corps et son esprit. Avec l’aide d’un sophrologue, on apprend à se détendre physiquement, à relâcher chacun de ses muscles mais aussi à avoir confiance en soi et à développer une vision positive. C’est une thérapie douce avec des résultats rapides sur la gestion du stress, les troubles du sommeil, la libération des émotions, la prévention du burn out, la dépression…

Le travail de la respiration est primordial pour ressentir de réels effets sur son corps. Ainsi c’est une méthode très efficace pour faire disparaitre tensions musculaires ou nerveuses et maux de tête. Elle vise l’autonomie de la personne en une dizaine de séance. Avec l’expérience, on apprend alors à se recentrer, à ne plus être perturbé par des sources extérieures (ou notre propre pensée, très volatile) et donc à se concentrer. Et également à se focaliser sur les sensations corporelles afin d’arrêter de ressasser le passé, de faire le vide dans votre esprit. La sophrologie travaille sur le passé (souvenirs, expériences vécues, lieu ressource), le présent et le futur (projets, idées, évènements..). Elle simule une certaine distorsion de la réalité avec un positivisme qui contraste avec la méditation qui vise à faire et accepter le réel.

La méditation, une pratique plus solitaire.

Généralement, la méditation se pratique seul. Rien n’empêche de le faire en groupe mais cette méthode ne nécessite pas d’écouter une voix extérieure pour être guider. Par ailleurs, faire le choix de méditer c’est choisir délibérément de ne rien faire et de s’inscrire dans l’instant présent. Comme la sophrologie, la respiration est importante mais elle ne sera en aucun cas modifiée. On s’assied juste et on se concentre sur soi en étant à l’écoute de sa respiration. Cette forme d’introspection permet de faire le point sur son état d’esprit, de prendre ses frustrations à bras le corps et de comprendre ce qui ne va pas.

La méditation est axée sur l’instant présent.

Résultat

le choix entre la méditation et la sophrologie se fera donc sur l’instant présent, sur ce que l’on ressent et recherche. Les deux se complètent et peuvent être pratiquées en alternance. Néanmoins, la méditation sera préférée par les hyper-sensibles et ceux qui visent à être attentif à l’instant présent sans s’encombrer des problèmes du passé et des préoccupations futures. La sophrologie sera davantage destinée aux personnes ayant besoin d’être guidée pour se détendre, se relaxer et gérer leur stress.